Diacaustiques des esprits (Nuit européenne des musées)

Installation lumineuse dans un espace patrimonial

Diacaustiques des esprits (Les passantes)

 

“Les esprits sont des apparitions changeantes et capricieuses qui se manifestent en divers lieux. Grâce à un certain nombre de pièges optiques, j’en ai capturé quelques uns…”

Equipement utilisé : laser blanc, objets en verre

La pièce est créée suite à une commande de Carole Rambaud, du Centre Chorégraphique National de Haute Normandie spécifiquement pour l’abbaye de Graville à l’occasion de la Nuit Européenne des Musées. Elle prend la forme d’une installation lumineuse spécifiquement conçue pour ce lieu sacré.

J’exploite le phénomène de déformations optiques des “caustiques”, phénomène déjà exploré dans “le cabinet des méduses, une exposition de caustiques”. Dans ce lieu sacré, je m’intéresse au thème de l’eucharistie et aux récipients traditionnellement utilisés dans le cadre de cette cérémonie liturgique. Ces récipients sont détournés de leur fonction et deviennent des pièges optiques capturant un faisceau laser blanc venant de l’autel, projeté dans l’axe de la nef.
De la promenade dans des milieux transparents d’un mince pinceau de lumière blanche, essentielle, naissent une infinité d’images graphiques et colorées. Celles-ci se déploient largement et librement dans le l’espace de l’église.

Photos :©Yves Le Peillet

Moyens techniques : Laser Emotion/Alain Zetec

Voir aussi Diacaustiques des esprits / Fondation Serralves, Porto, Portugal

Diacaustique des esprits : Fondation Serralves, Photo Silvana Torrinha

Diacaustique des esprits Photo© Silvana Torrinha

 

Photos ©Y.Le Peillet